dimanche 6 octobre 2019

Les morts, ce sont les coeurs qui t'aimaient autrefois! C'est ton père et ta mère! Comme à travers un rêve, ils entendent nos voix, V, Hugo. A vous deux.


1 commentaire:

miradasdesdemiobjetivo a dit…

Ellos velan por nosotros desde otra dimensión.

Es una belleza la flor de tu imagen.

Besos